Refinancement E.C.F

Il y a près de dix-huit mois, Ecotel Chomette Favor (E.C.F) procédait à un refinancement de 60 M€ pour abaisser le coût de sa dette.

Depuis trois ans sous LBO avec Weinberg Capital Partners (57,5 %), Initiative & Finance et Salvepar, le distributeur de petits équipements et de consommables pour l’hôtellerie et la restauration opte aujourd’hui pour une dividend recap. E.C.F vient ainsi de rembourser l’intégralité de sa dette existante et la quasitotalité des OC émises par les actionnaires, en souscrivant à un package d’environ 100 M€ composé d’une ligne senior et d’une mezzanine. Le tout se complète d’une ligne d’acquisition. Le nouveau montage, qui a la particularité d’être portable, relève le levier d’endettement du groupe de 3 à 5 fois son Ebitda. Doté d’un portefeuille de plus de 36 000 références et d’un réseau d’une cinquantaine de points de vente, E.C.F s’inscrit aujourd’hui comme l’un des principaux distributeurs de matériels et consommables dans les professions de la restauration commerciale et collective en Europe. Le groupe affiche un chiffre d’affaires pro forma de près de 220 M€. Un total en croissance, notamment en raison de sa stratégie en matière de buildup – qui avait été amorcée en 2012 avec le rachat du suisse Kreis pour se poursuivre deux ans plus tard avec l’acquisition de l’australien Reward (80 M€ de CA, 300 collaborateurs).

Retour

Copyright © Weinberg Capital Partners 2019 | Mentions légales et RGPD | Plan du site