Le groupe français E.C.F acquiert le leader australien Reward

Le groupe E.CF (Chomette, Ecotel, la Corpo, Restofair...), leader européen de la distribution de petits équipements et de consommables pour l'hôtellerie et la restauration, épaulé par Weinberg Capital Partners, signe sa deuxième acquisition à l'international.

  • Poursuite du développement international du groupe E.CF, déjà leader en Europe de la distribution de petits matériels et consommables pour l'hôtellerie et la restauration
  • Une acquisition stratégique sur un marché australien à la croissance soutenue
  • Un nouvel ensemble réalisant plus de 200 M€ de chiffre d'affaires

Le 12 novembre 2014 :

Le groupe E.CF, après avoir renforcé ses positions de marché en Europe avec l'acquisition de la société suisse Kreis en 2013 et une présence commerciale accrue en Belgique et aux Pays- Bas, vient de franchir une nouvelle étape en acquérant le leader australien Reward.

Basée à Brisbane en Australie, Reward emploie 350 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 85M€. Seul acteur couvrant l'ensemble du territoire australien avec 17 implantations, la société est aujourd'hui leader sur le marché australien de la distribution de petits matériels et consommables pour les professionnels de la restauration face à une concurrence atomisée constituée de nombreux acteurs régionaux.

Le nouvel ensemble devrait bénéficier de nombreuses synergies d'achats et réaliser en 2014 un chiffre d'affaires consolidé supérieur à 200 M€.

Thierry Drecq, Président du Groupe E.CF, commente :

« L'internationalisation est un axe de croissance majeur pour nous. Après le lancement d'une activité de grands projets à l'export pour accompagner notre clientèle d'hôtels à l'international, le développement de nos structures E.CF Middle East et Restofair RAK à Dubaï, nous sommes très heureux d'annoncer aujourd'hui l'acquisition du leader australien Reward, qui nous permet de prendre une part de marché significative dans une zone Asie Pacifique en forte croissance ».

Philippe Klocanas, Associé de Weinberg Capital Partners, ajoute :

« Les équipes australiennes de Reward, très motivées par le projet de reprise, vont pouvoir s'appuyer sur les gammes et le savoir-faire du Groupe E.CF, en particulier logistique, pour élargir leur offre et la rendre encore plus attractive. Thierry Drecq et son équipe accomplissent un travail de développement du groupe remarquable : le Groupe E.CF, tout en ayant refinancé la totalité de sa dette en avril dernier, se donne les moyens de mener une politique internationale ambitieuse au sein d'un marché mondial encore très fragmenté ».

Retour

Copyright © Weinberg Capital Partners 2019 | Mentions légales et RGPD | Plan du site